fiGUMA: Festival international de théâtre de marionnettes

Du 16 au 18 novembre 2018, Chudoscnik Sunergia présentera la 16e édition de fiGUMa – Festival international de théâtre de marionettes.  Cette année encore, des ensembles internationaux de haut niveau et de jeunes talents raviront les jeunes et les moins jeunes amateurs de théâtre de marionnettes artistique avec des histoires à la fois contemporaines et littéraires et historiques.

Le programme:

16.11. 20:00
TANZWERKSTATT: Duda Paiva Company +  Fithe (B) 

Une soirée avec des dégustations de l’atelier de danse de la compagnie Duda Paiva, un entretien avec le chorégraphe et le spectacle de danse « Human Phantoms », créé en collaboration avec les jeunes talents du théâtre  Fithe.

 

 

 

 

 

 

 

17.11. 20:00
DON QUIJOTE: Ensemble Materialtheater.  En allemand !!!

Alles schreit nach Aufbruch, aber der Hintern auf diesem Stuhl wiegt wie Blei! Die Welt gerät aus den Fugen, aber haben wir Einfluss darauf ? Ein Spinner wer sich einmischt, ein Narr, der meint die Dinge zu durchschauen. „ Lasst uns wider besseres Wissen Narren und Spinner sein !“ denken zwei unzeitgemäße Damen und zerren ihre ganz persönlichen Helden, den asketischen Visionär Don Quijote und seinen treuen Gefährten Sancho Panza (die Eliten der Weltliteratur) auf die Bühne, um sie für die Nachwelt zu retten und streiten über Weltansichten und Auslegung von Realität. Weinen und lachen Sie mit Ihnen und genießen Sie die Tiefschläge und Prügel, die die beiden beziehen!

 

 

 

 

 

 

 

18.11. 15:00
MON AMI LE MONSTRE: Claire de Lune Théatre

L’histoire raconte… Un marionnettiste et sa drôle d’assistante, assemblent sous les yeux des spectateurs une silhouette étrange et lui donnent vie, pour raconter la terrible histoire de Frankenstein.

La créature est attirée par le monde et s’invite à la fête. Inconsciente de son apparence physique – un bricolage de membres et d’organes fraîchement découpés, elle déclenche la panique chez la populace jusqu’au chaos général. Fuyante, solitaire, désespérée, en quête d’amitié et réconfort, la créature se lie d’amitié avec deux enfants, un musicien puis un vieil ours. Mais ce bonheur lui sera vite arraché par la foule enragée, la poussant à la révolte.

Partagée entre l’envie de raconter une histoire dramatique et le plaisir de boire du thé ( au grand désespoir du marionnettiste ! ) l’assistante va jusqu’à décrocher la lune pour réconforter la créature !

On aimerait que… cette histoire amène par sa forme fraiche de théâtre d’ombres, et par son jeu d’acteur comique, le spectateur à explorer le thème pertinent de l’exclusion et du rejet de la différence. Mon ami le monstre est un spectacle comique, sensible et absurde de marionnettes d’ombres. Les comédiens apparaissent sur scène et se confondent avec les écrans, ils jouent à faire peur, cherchant avec espièglerie le plaisir du frisson.

 

18.11.  20.00
BUG: Cie AllégorieS

Forme originale et audacieuse, où les codes théâtraux se
mélangent à ceux de la musique et de la danse.
BUG propose de rompre lentement avec nos habitudes de
communication et de perception du temps et de la durée.
Sans parole, il nous parle de la vieillesse et de son isolement.
Sans anecdote, il ouvre notre imaginaire et nous renvoie à nousmême.
Dans le brouillard d’interprétations qui sépare chacun de la
vérité, Janine et le public sont emmenés aux troubles des
apparences et des idées préconçues.
Se lever, aller vers la lumière et sortir pour découvrir une autre
réalité que celle qui nous est imposée. Janine, une femme âgée,
est en prise avec cet évènement inspiré par l’allégorie de la
Caverne de Platon.
Un spectacle sur les renaissances d’une vie qui nous appellent et
nous poussent à bouger.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici des impressions de l’année passé