Bérénice: Un réseau d’acteurs culturels et sociaux en Grande Région pour lutter contre les discriminations.

 

 

 

 

 

Bérénice est un réseau d’acteurs culturels et sociaux mis en place en Grande Région (Lorraine, Luxembourg, Sarre, Rhénanie-Palatinat, Wallonie, Communauté germanophone de Belgique) afin de lutter contre les discriminations. Ce réseau réunit plusieurs partenaires, dont l’association Passages (Metz) qui en est le chef de file, ainsi que l’EPCC Metz en Scènes, le Théâtre de Liège, le Trier Theater (Théâtre de Trèves, Allemagne) et le Chudoscnik Sunergia d’Eupen.C’est dans l’optique d’interroger les innovations qui permettent de repenser l’art et la culture comme moyen de relier les peuples que le projet Bérénice a été conçu. Ce dernier rassemble des institutions comme des festivals, des lieux de création, des associations, tous convaincus que la culture et le spectacle ont un rôle primordial à jouer dans l’inclusion sociale. Ces institutions souhaitent se rapprocher davantage du champ social afin d’inventer, d’innover et d’expérimenter de nouvelles façons d’honorer la diversité culturelle, de renforcer la compréhension mutuelle et de lutter contre toutes les formes de discriminations.

Les différents pays transfrontaliers n’ont pas la même approche ni la même définition concernant les questions d’identités, de champ social, de communautés et de migrations. S’inscrire dans une approche transfrontalière, c’est permettre aux différents partenaires de se regrouper pour trouver des solutions communes, de mutualiser les moyens humains et financiers pour innover, inventer et expérimenter de nouvelles approches en matière d’actions culturelles inclusives. C’est aussi permettre aux artistes de la Grande Région de s’inscrire dans une démarche de création transfrontalière et de se développer à l’international.

Trois actions sont mises en place autour de ce projet: le label Bérénice, Bérénice Factory et la caravane Bérénice.

Le label Bérénice

Parce que le fond ne peut se dissocier de la forme, le choix des spectacles pouvant s’inscrire dans notre démarche doit répondre à un cahier des charges précis :

  • Promouvoir la diversité culturelle en favorisant la programmation de spectacles mêlant artistes étrangers et de la Grande Région ;
  • Dans les directions artistiques, favoriser la programmation tout au long de l’année de spectacles qui interrogent les questions de cultures et d’identités ;
  • Programmer des spectacles issus ou interrogeant les zones de fractures en dehors de l’Europe, se trouvant hors des circuits officiels et qui sont peu représentés à cause de leur éloignement, des difficultés de sorties de territoires des artistes, des contextes géopolitiques ;
  • Programmer des spectacles en langues originales;
  • Accompagner les diffusions de spectacles d’un travail de médiation important, en créant des relais dans des quartiers ciblés afin de préparer en amont les publics (formation de médiateurs culturels). Les spectacles seront contextualisés et présentés en amont par des acteurs associés au spectacle, et la représentation peut être suivie d’une rencontre avec les équipes de création.

Bérénice Factory est une plate-forme d’accueil des artistes réfugiés au sein de la Grande Région. Nos structures sont ainsi identifiées comme des points de contact pour les artistes étrangers arrivés dans la Grande Région.

  • Nous formons au sein de nos équipes des personnes ressources qui peuvent les informer sur le tissu culturel de chaque région et sur la possibilité de rejoindre nos actions et sont également attentives à l’accompagnement de leurs propres projets.
  • Nous mettons en place des outils de communications en différentes langues afin d’informer les artistes arrivants sur le territoire de la Grande Région et ainsi développer un sentiment d’appartenance à une identité commune de la Grande Région.
  • Une attention particulière sera portée aux artistes étrangers. Issus de zones géographiques fracturées, où il est difficile de travailler, les artistes qui ont trouvé refuge dans la Grande Région se verront attribuer des temps de résidence, des aides et soutiens à la diffusion, afin de favoriser la compréhension mutuelle.
  • Commande à une équipe artistique de la Grande Région : un travail de création interrogeant les identités et les territoires sera confié à une équipe artistique, pendant la durée du projet Bérénice. Le travail s’effectuera sur l’ensemble de la Grande Région où chaque partenaire contribuera à la réalisation du projet; des présentations, fruit de la collaboration des partenaires, auront lieu en 2019 au sein de la caravane Bérénice.
  • Co-production avec une compagnie hors Europe : permettre à une équipe artistique étrangère issue de zones de fractures de travailler et de présenter le fruit de ses créations en Grande Région.
  • Nous accordons une attention particulière aux équipes artistiques qui créent des œuvres professionnelles impliquant de manière directe ou indirecte des migrants dans leurs créations (comme le Nimis groupe en Belgique, The People United en Allemagne et au Luxembourg, Pardès Rimonim en France…).
  • Nous offrons la possibilité aux personnes précaires de venir assister à des spectacles, en proposant un parrainage à travers le public, permettant ainsi de créer du lien social.
  • Nous mettons en place des ateliers d’expressions réguliers mêlant réfugiés et habitants de la Grande Région en vue de faciliter les liens et l’inclusion sociale.

La Caravane Bérénice

Création d’un concept culturel, original comme point d’orgue du projet Bérénice

La caravane Bérénice est par définition nomade : elle s’installera dans les différentes villes des pays partenaires de la Grande Région (avec des structures itinérantes de type chapiteau et/ou dans les structures institutionnelles en place). C’est une entité visible et fédératrice dédiée à l’ouverture à un public le plus large possible, avec un intérêt particulier pour les zones rurales. Pour cela, elle sera totalement inscrite dans l’espace public : mise en place d’expositions, de spectacles, de concerts, de colloques…

  • La caravane Bérénice sera opérationnelle en 2019, entre mai et octobre.
  • Elle sera porteuse d’un grand pique-nique de la diversité et solidaire, sur une grande place publique par exemple.
  • Elle s’adresse aux publics éloignés des offres culturelles, en parcourant les villes et/ou villages au sein même desquels elle sera installée.
  • Elle présentera des spectacles produits par les différents membres de Bérénice, spectacles qui auront pu être portés ou co-produits par les partenaires.
  • Nous organiserons dans chaque lieu des débats sur les thématiques du projet (inclusion sociale, médiation culturelle, diversité …).
  • Une exposition photo et/ou vidéo sur des portraits d’habitants de la Grande Région pourra également prendre place au sein de la caravane.

Cette caravane est en quelque sorte l’événement fédérateur, le point d’orgue du projet qui présentera de manière visible les différents projets artistiques soutenus et qui mettra en scène dans un grand projet festif les artistes, les associations et les partenaires.

  • Elle partira de Metz pour sillonner la Grande Région adossée à des structures de diffusion et accueillie par des collectivités.
  • L’organisation se présentera sur le même schéma au cours d’une période de tournée, à savoir un jour de transport, deux jours d’installation, trois jours de spectacles, colloques, expositions (du vendredi au dimanche) et un jour de repos.